l’Accueil Solennel de la Relique de Sainte Faustine

Ste Faustine ChambéryLe dimanche 2 septembre 2018 à 15 heures, l’Oratoire des Capucins, placé sous le patronage de Notre Dame de Nos Pauvretés, s’apprête à honorer :

l’Accueil Solennel de la Relique de Sainte Faustine

– le 1000ème jour de la récitation du Chapelet de la Miséricorde ininterrompue, à compter du 8 décembre 2015.

Dès avant 15 h, à la grande surprise, dans le petit Oratoire, on s’affaire pour trouver place et chaise car les fidèles se présentent en grand nombre, dans un premier temps, pour la récitation du Chapelet de la Miséricorde autour de la Relique de Ste Faustine, en ce millième jour.

15 h : le ton est donné ; l’ambiance est aussitôt recueillie, priante, feutrée, pleine d’ardeur, au fil des grains récités. Pendant ce temps, notre Eglise du Sacré Cœur jouxtant l’Oratoire, affine la préparation de la célébration pour recevoir en grande solennité, la Relique ‘ex ossibus’ de Sainte Faustine.

Puis la sortie de l’Oratoire se présente en marche solennelle. Une procession (dont on a perdu l’habitude dans notre cité) démarre devant une haie impressionnante de fidèles sagement rangés de part et d’autres.

Un jeune garçon porte fièrement la Croix, suivi d’un autre et de fidèles chargés du tableau de Ste Faustine, du livre « le petit journal », des bougies et enfin de la Relique, en direction de l’Eglise du Sacré Cœur, où un accueil de fidèles est présent également, attendant (peut-être) patiemment l’entrée en cérémonie.

Vint le moment solennel : la Relique est installée devant l’autel, sur une petite « scellette » dignement ornée et fleurie pour la circonstance. L’encensement annonce vraiment le début de cette commémoration.

Les fidèles remplissent en nombre important les bancs de l’Eglise. Le chant d’entrée retentit, agrémenté par la voix d’Elisabeth et l’accompagnement musical de Lionel, où guitare et trompette renvoient des sons puissants et harmonieux, faisant vibrer les cœurs et les murs de l’Eglise.

Au cours de cette cérémonie religieuse, la Messe est célébrée par le Père Jean-Louis Barré, marianiste, en charge du déroulement de cet après-midi. A cet instant, chacun ressent un sentiment de partage exceptionnel, une fusion d’amitié, d’amour inconditionnel, liant les cœurs, à l’écoute des chants, des lectures, de l’homélie et de cette communion eucharistique reçue en présence de la Relique de la Sainte.

Notons un simple et néanmoins désagréable crépitement de micro qui peut-être souhaitait venir perturber l’événement mais rapidement corrigé les techniciens.

Car la joie rayonnait sur les visages, joie sillonnée de courants de tendresse, laissant transparaître les émotions, les sourires, les larmes…

Au cours de cette cérémonie, beaucoup ont pensé avoir reçu l’effusion de l’Esprit Saint et la sérénité a envahi les cœurs, ce qui fait espérer que le feu n’est pas éteint dans les âmes. L’Eglise paraissait inondée de douceur, bien entendu sous la présence réconfortante du Seigneur.

Après la Messe frère Charles rejoint alors le Père Jean-Louis pour la présentation aux fidèles de la Relique de Sœur Faustine, instant très attendu en ce jour, où chacun vient patiemment se recueillir, fuir la tristesse, sécher ses pleurs, cicatriser ses blessures en s’approchant de la relique et poursuivre ensuite sa route emplie de la joie du moment.

Un dernier cadeau fut accordé à l’assistance. Le père Jean-Louis a signé les fidèles par une onction d’huile bénie contenant notamment la myrrhe, parfum céleste venant du tombeau de Jésus dans la cité Sainte de Jérusalem.

Puis la bénédiction finale donnée, certains se précipitent pour admirer une dernière fois la Relique et, à la « volette » en garder une photo.

Et comme récompense supplémentaire, en ce jour béni, le Père Jean-Louis nous offre une conférence nous laissant encore le souvenir de Sainte Faustine, de l’effusion de l’Esprit Saint dans nos vies et surtout n’omettant pas de terminer cette journée par la prière, la présence aimante et douce au sein de nos cœurs, de notre Mère Marie qui accompagne chaque jour chacun de nous à l’Oratoire.

Immense reconnaissance, remerciements, et respect aux deux Agents de la Miséricorde du Seigneur, la communauté des Capucins qui a bien voulu organiser cette cérémonie en collaboration avec le Père Jean-Louis Barré, qui laisseront à tous le souvenir impérissable de cette journée.

Mireille R, Sonnaz 73

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s