Notre ‘Te Deum’

Notre ‘Te Deum’, voudrait exprimer toute notre reconnaissance à celui qui est notre Seigneur, pour cette année écoulée pour notre vie et celle des nôtres, nos activités, notre vie intérieure et nos progrès spirituels et surtout la communion fraternelle qui se fait grâce à Lui à l’oratoire.

La nouvelle qualité de vie et de relation est aussi le fruit d’un effort commun, de redonner à ce lieu privilégié, les couleurs de sa jeunesse et depuis Pâques il nous accueille dans sa luminosité retrouvée.

Nous somme arrivés aussi à montrer au Seigneur notre attachement pour sa présence réelle parmi nous.

Grâce aux généreux dons et la mise en commune de nos offrandes, nous avons pu offrir à Jésus Eucharistie une demeure digne de sa divine présence au milieu de nous.

Cette installation du Tabernacle coïncide avec le dixième anniversaire de l’adoration du Saint Sacrement à l’oratoire. La beauté de ce tabernacle et surtout la possibilité de fonctionner en tant qu’ostensoir, nous donnent une vraie espérance et nous invite à la fidélité coûte que coûte.

Certains savent ce qui est gravé à la porte du tabernacle.

Au cours de cette année nous avons vécu deux neuvaines de Pompéi, une au printemps qui se termine le jour de la Fête de la Miséricorde et celle d’automne qui nous laisse devant la porte de la Toussaint. La dernière neuvaine nous a unis vraiment par la prière, parce que nous avons prié les uns pour les autres. Même si nous étions que huit pour la prière dans cette formule, le chemin est ouvert pour l’avenir et pour les autres. Participer à « l’exaucement » des prières des autres est aussi un engagement et une responsabilité du bonheur de l’autre.

Le cadran de  la Garde d’Honneur du Sacré cœur s’est rempli petit à petit et en 2019 quatorze personnes se sont engagées à l’heure de présence.

La Communion Réparatrice appelle à plus d’union avec Jésus et Marie, un acte de consécration individuel en est la réponse. Ces derniers mois, cinq personnes parmi les fidèles de l’oratoire ont fait publiquement le don de leur Foi, de leur cœur, de leur abandon et de leur temps.

Chacun de nous chante son propre ‘Te deum’ l’hymne de louange pour les biens spirituels et autres dont lui seul est récipiendaire.

Mais peut-être ces dons seraient à mettre en commun si c’est possible pour être encore plus solidaire des autres et entreprendre des initiatives destinées à la communauté des priants de l’oratoire.

Autour de nous les laïcs osent prendre des initiatives : allons de l’ouverture de l’église en semaine, jusqu’à proposer une neuvaine ‘publique’ comme celle pour l’Immaculée Conception.

Nos ‘oratoriens’ ont aussi une grande possibilité d’initiatives, et d’assurer la pérennité de notre culte. Grand merci à ceux qui animent et prient le chapelet quotidien (dit des Capucins), aux fidèles de la Miséricorde et du Grand Rosaire du jeudi, et particulièrement du deuxième jeudi du mois pour la France.

C’est à vous désormais de prendre encore plus à bras le corps la vie spirituelle et de grâce qui se vit dans ce petit oratoire de Savoie.

Nous ne sommes jamais seuls, le Maître de l’histoire et de la Grâce est au milieu de nous, et Il désire que nous soyons plus étroitement unis à lui et à nos frères.

Plein d’espérance nous entrons dans cette nouvelle année pour faire sa volonté et ainsi obtenir de la bénédiction pour notre sanctification personnelle.

Bonne année à chacune et chacun, quelle soit pleine de la présence de Marie qui nous aide à devenir plus humble et plus petit devant la Face de son Fils.