502 e jour

Le 22 février 1931, le seigneur Jésus révéla à Sainte Faustine: Je désire que le premier dimanche après Pâques soit la Fête de la Miséricorde» (Petit Journal 299).

«La fête de la miséricorde est issue de mes entrailles, Je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques» (Petit Journal 699)

Saint Jean-Paul II institua la fête de la Miséricorde en 2000, jour de la canonisation de Sainte Faustine.

Jésus s’adresse aux prêtres afin qu’ils proclament la Miséricorde Divine et Il incite les pécheurs à ne pas avoir peur (PJ 50).

Pour rendre grâce à Notre Seigneur Jésus, à l’oratoire des Capucins, nous avons récité à 15 heures le chapelet de la Miséricorde Divine, suivie de la Messe.

Jésus a demandé la vénération particulière de sa Miséricorde au premier dimanche après Pâques et à des privilèges particuliers qui, ce jour-là, sont capables d’arracher l’homme au plus grand abîme du péché.

Des promesses extraordinaires se rattachent à cette fête: le pardon total de nos péchés et la remise de leurs peines nous sont accordés ! (PJ 1109)

«Je désire que la Fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour, les entrailles de ma Miséricorde sont grandes ouvertes. Je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de ma Miséricorde. Toute âme qui se confessera et communiera, recevra le pardon complet de ses péchés et la remise de leurs peines. En ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles se répandent les grâces ; qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de moi, ses péchés seraient-ils comme l’écarlate ! » (PJ 699) « Écris, ma fille, que la Fête de la Miséricorde a jailli de mes entrailles pour la consolation du monde entier.» (PJ 1517) A.G.

Le dimanche 23 avril 2017, nous avons célébré la messe à 15h00 en l’honneur de la fête de la Divine Miséricorde à l’oratoire des Capucins de Chambéry. Nous remercions du fond du cœur notre Seigneur pour ce beau moment de partage et de grâces reçues. Oh oui, que le Cœur de Notre Seigneur est grand et munificent, il Est cet océan d’amour débordant et guette anxieusement les cœurs qui s’ouvrent pour s’y déverser dans une profonde joie.

C’est dans cette même joie partagée, que les amoureux du Seigneur ont chanté et loué Sa miséricorde aux pieds de leur bien-aimé. Quels mots pourraient rendre cet instant du Ciel où nous reposions sur le doux Sacré Cœur de Jésus: douceur, chaleur, intimité, et communion. Loué soit le Seigneur car éternel est son amour. FS

Communion réparatrice

Les 5 premiers samedis du mois à la demande de la Vierge de Fatima : les confessions à partir de 10 heures et la MESSE à 11 heures

intention réparatrice :

  • les blasphèmes contre l’Immaculée Conception, le 3 juin
  • les blasphèmes contre la Virginité de Marie, le 1er juillet
  • les blasphèmes contre la Maternité divine, le 5 août
  • les blasphèmes de ceux qui mettent dans le cœur des enfants la haine de cette Mère Immaculée, le 2 septembre
  • les offenses contre les saintes Images de Marie, le 7 octobre.

Possibilité d’une consécration individuelle au Cœur Immaculé de Marie, du 15 au 22 août, au cours de la messe de 16 h 45 à l’oratoire.

https://153joursdurosaire.wordpress.com/