Témoignage : Neuvaine de Pompéi, Oratoire des Capucins, Chambéry.

Jésus disait à Nicodème : « Il vous faut naître d’en haut. Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit.» Jean (3, 7b-15)

Durant ces 54 jours nous avons cessé nos activités profanes et à l’exemple de Marie, la sœur de Marthe, nous avons prié Notre Dame de Pompéi.

Deux heures chaque jour, récitation du chapelet et méditation des mystères de la vie de Jésus, de la vie de l’église.

Devant le Saint-Sacrement, au rythme des « je vous salue Marie », des « ne nous laisse pas entrer en tentation », « Gloria Patri », et « Oh mon Jésus, J’ai confiance en toi », comme les apôtres au mont Thabor, notre cœur était tout brûlant, empli de cette sainteté ineffable de Dieu.

Notre prédicateur, je dois le dire, envers nous, s’est montré très exigent et plein de bonté : formulez bien votre intention de prière pour cette neuvaine, et ne manquez pas d’être fidèle chaque jour à ce rosaire.

Oh combien, en communauté, ces moments de prières étaient faciles… le temps ne comptait plus, tandis qu’à la maison, que de distractions nous assiègent.

Cette méditation des mystères prenait toute sa force par le partage, ensuite, du pain et du vin …. et les bons mots de l’homélie étaient là pour nous expliquer, nous enseigner, ces mystères.

Au cours de ces deux mois, il n’est pas possible ici de décrire toutes les grâces reçues au quotidien.

Toutefois les relations avec mon entourage, ma famille, ont changé, ou plutôt c’est moi qui ai changé de nature, en voyant Jésus à l’œuvre au cœur de chacun…et égoïsme, peur, jalousie, méchanceté de s’évanouir.

Mon oraison, le temps que je passe à écouter, à méditer l’Ecriture Sainte et approfondir les auteurs spirituels en ont été profondément transformés.

Ces auteurs, je dois les citer car ils sont une aide spirituelle forte.

Saint-Jean de la Croix, Sainte Thérèse d’Avila, Saint-Thomas et les Apôtres, bien sûr, en particulier Saint-Jean l’apôtre bien-aimé.

Là, dans la chapelle, la Vierge Marie était tout sourire, nous étions là.

Je terminerai simplement en disant : oui! prions la Vierge Marie et demandons au Seigneur qu’il nous envoie des prêtres selon l’ordre de Melchisédech afin qu’ils nous montrent le chemin du ciel, qu’ils annoncent cette Bonne Nouvelle de l’Évangile. Alléluia, Jésus avec nous, le Christ est mort et ressuscité, il nous précède en Galilée.

Merci frère.

Georges

Ce 14 avril 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s