C’est pour la cinquième fois

Pace e bene, c’est pour la cinquième fois que nous vivons notre nuit d’adoration de St Sylvestre à l’oratoire. Notre Te Deum— à toi Dieu notre louange, va monter au ciel, en remerciant pour toutes les grâces obtenues pour nous et les nôtres cette année 2018.

Tout particulièrement, nous remercions le Seigneur de nous avoir ‘donné’ la relique de Ste Faustine. Nous l’avons accueillie solennellement le 2 septembre à l’occasion du millième jour de la Miséricorde priée fidèlement à l’Oratoire. Le 8 décembre nous avons entamé la quatrième année de cette dévotion qui nous prépare au retour glorieux de Jésus.

Nous avons prié aussi deux neuvaines de Pompéi, durant le Carême et en Automne. C’était une nouvelle source de grâces pour les familles et ceux qui ont entrepris cet effort, à l’oratoire ou chez eux.

L’année 2018 a permis à tous les sympathisants de Padre Pio de fêter cent ans de sa stigmatisation et cinquante ans de sa mort. La neuvaine de neuf ans nous a préparés à ces deux anniversaires.

Quelques dizaines de personnes se sont engagées à la Garde d’Honneur du Sacré Cœur de Jésus.

Notre fraternité a été ‘consolée’ par nos supérieurs de la perte du frère Daniel par la venue du fr. François Mongelaz.

Nous remercions tous ceux et celles qui font vivre notre oratoire grâce à leur présence et leur générosité.

Quelles sont nos attentes timides et humbles pour notre communauté et l’oratoire ?

Pour assurer la pérennité de ce lieu de prière et de rayonnement, et raffermir devant les frères de la Province, la vitalité de cette maison nous aurions besoin d’envoyer à nouveau quelques candidats pour renforcer l’Ordre en France, croyant toujours à la puissance de la prière et de nos sacrifices.

Que la volonté du Seigneur se réalise sur nous et notre lieu de sa rencontre, l’oratoire.

Une idée de fonder une ‘nouvelle fraternité’ laïcs composée de personnes gravitant autour de l’oratoire, se fraye le chemin et murit lentement.

Veni Creator Spiritus chanté au début de l’année 2019 nous préparera à vivre dans la foi, notre sanctification au quotidien. Ce que vit le monde autour de nous, nous donne assez des arguments pour renforcer notre présence devant le Seigneur par La maternelle intercession de Notre Dame de nos pauvretés.

Pour obtenir au monde la paix durable et la victoire de Jésus sur le péché, nous nous ouvrons aux appels que le Seigneur nous adresse personnellement et communautairement.

La fête de Marie Mère de Dieu, nous met à genoux devant le Mystère de Dieu venu jusqu’à nous.

Le Seigneur ne se lasse pas de faire tout le nécessaire pour nous rapprocher de lui.

Sereinement égrenons les nouveaux jours de la nouvelle année confiant en la Miséricorde infinie de Dieu et l’intercession de Notre Mère céleste et de nos saints patrons.

Pax et bonum,

paix et bonheur partagés et construits par saint François d’Assise et le monde a aujourd’hui besoin de notre contribution personnelle.

‘La paix elle aura ton visage, la paix elle aura tous les âges, la paix sera toi, sera moi sera nous, et la paix sera chacun de nous… ‘

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s